L’Espagne est un pays magnifique, une destination phare pour les personnes en quête d’évasion. Il jouit d’un climat agréable et ensoleillé toute l’année. Ses sublimes plages et son patrimoine unique vous fascinent ? Pourquoi ne pas installer en Espagne votre seconde résidence ? Si vous envisagez d’investir dans l’immobilier, voici les conseils d’un expert en immo !

Faire des enquêtes avant tout !

En premier lieu, il faudrait définir quel type de maison vous recherchez : un studio, un appartement, une villa… Ensuite, déterminez le style, l’emplacement (au bord de la mer, au pied de la colline, dans le centre-ville, etc.), le décor, le design  et les différentes options recherchées (avec étage, avec piscine, avec véranda, avec parking…). Et fixez un budget. Puis, renseignez-vous sur le marché de l’immobilier en Espagne :

  • Quel est le prix du mètre carré dans un quartier ou une commune ?
  • Comment est la sécurité dans tel ou tel quartier ?
  • Quelles sont les zones les plus prisées ?

C’est après avoir répondu à toutes ces questions que vous pourrez faire des recherches pour dénicher la maison de vos rêves ! Et là encore, consultez les sites de vente appartement Espagne et établissez une liste des offres qui vous intéressent. En tout cas, si possible, contactez un agent immobilier local pour vous accompagner et vous conseiller pour la réalisation de votre projet.

Visiter plusieurs maisons avant de se décider !

Même si vous ne vous trouvez pas en Espagne, il est très important de vous organiser et de prévoir un déplacement pour faire l’état des lieux afin de définir si un logement correspond à vos attentes ou non. De même, c’est l’occasion idéale pour examiner la maison et détecter les moindres défauts et les réparations à effectuer avant pouvoir y aménager. Vérifiez tous les équipements et les installations, la toiture, les ouvertures, etc. Aussi, n’oubliez pas de lire le résultat des différents diagnostics immobiliers réalisés. Une fois rentrée chez vous, estimez le coût des travaux. Ainsi, vous saurez laquelle est l’option la plus rentable : un neuf ou un ancien bâtiment ! Cependant, votre agent immobilier peut vous chiffrer les travaux à entreprendre si vous n’avez aucune notion en la matière. C’est pourquoi, lors de la visite, il est vivement conseillé de se faire accompagné par un expert. De plus, il pourra négocier à votre place !!!

Lire attentivement les documents concernant l’immobilier !

Si vous êtes décidé à acheter un immobilier en Espagne, alors, demandez à voir la « Nota simple informativa » la plus récente. Ce document est disponible auprès du Registre de la Propriété et contient les informations concernant le propriétaire. Après, le vendeur doit vous donner les copies de plusieurs documents :

  • le dernier reçu de paiement de l’IBI ou Impuesto sobre Bienes Immuebles ou taxe foncière
  • le permis de construire
  • les derniers procès-verbaux de l’assemblée en cas de copropriétés
  • les reçus de paiement de l’électricité, du gaz et de l’eau

Par ailleurs, n’hésitez pas à vous rendre auprès d’un organisme local pour vérifier l’affectation urbanistique du bien. Si la transaction est concluante, alors vous procédez à :

  • la réservation du bien
  • la signature du compromis de vente (10 jours après)
  • et à la signature de l’acte authentique avec la présence d’un notaire

Attention ! Les étrangers qui souhaitent acquérir un immobilier en Espagne doivent être titulaire d’un NIE (un numéro d’identité étranger) et d’un compte courant en Espagne. Il en est de même en cas de vente appartement Espagne.