De nombreux étrangers sont attirés par l’achat d’une maison en Espagne. Certes, ils espèrent réaliser une bonne affaire, car les tarifs sont plus accessibles par rapport au prix du mètre carré des logements en France. Mais pour un achat réussi, il faudrait toujours être prudent, car on ne sait jamais ce qui peut arriver. Voici nos précieux conseils.

Ne pas se précipiter !

Effectivement, même si vous avez un coup de cœur pour un immobilier Espagne, vous ne devriez pas vous précipiter. L’achat maison Espagne ne doit pas être réalisé sur un coup de tête. Sinon, vous risquerez d’être déçu. Tout d’abord, faites une première visite et vérifiez les moindres recoins de la maison pour détecter les vice-cachés. Pour une maison de moins de 10 ans, vous allez bénéficier d’une garantie décennale. Donc, il n’y aura aucun problème. Mais dans le cas d’une résidence plus ancienne, n’hésitez pas à demander à des connaisseurs ou à des professionnels de vous accompagner. Effectuez une seconde ou une troisième visite si c’est nécessaire. Aussi, ne montrez pas votre intérêt pour le bâtiment, sinon la négociation sera difficile.

Attention ! La méthode de calcul de la superficie d’un appartement n’est pas la même qu’en France. Une maison estimée à 200m2 peut désigner une surface d’à peu près 180m2.

Vérifier tous les documents administratifs du logement !

Ben oui ! Dès le départ, vous pourrez solliciter au propriétaire de vous montrer le résultat des différents diagnostics immobiliers obligatoires pour connaitre l’état de l’immobilier Espagne et la performance énergétique. Il s’agit du diagnostic amiante, termites, plomb, gaz, électricité, DPE et ERNT. Ces documents doivent être annexés à l’acte de vente au moment de la signature de l’acte authentique.

En outre, pour une copropriété, vérifiez les diverses charges à payer : entretien, gardiennage… Jetez aussi un coup d’œil sur le permis de construire, le certificat d’enregistrement de la propriété, le certificat d’habitabilité, la licence de première occupation du logement, les autorisations administratives, les factures d’électricité… Puis, assurez-vous que toutes les dettes liées à la propriété soient acquittées : les impôts, les frais communautaires…

Faire une Reserva !

Vous avez trouvé la maison de vos rêves ? Avant la décision d’achat maison Espagne, renseignez-vous d’abord sur la solvabilité du vendeur et sur la véracité de ses dires. Si vous avez déniché le bon, alors, passez à l’étape suivante : le paiement de la réservation ! Si le vendeur accepte, il devra respecter son engagement. Ensuite, vous allez signer le compromis de vente. Cette démarche se passe généralement 10 jours après la réserve. Néanmoins, soyez prudent ! Lisez attentivement le contrat : les conditions, le prix, la date de paiement, les autres clauses… Une fois signé, vous n’aurez plus le droit de changer le contenu.

Pour terminer, vous allez finaliser la vente de l’immobilier Espagne : la signature de l’acte authentique. Elle est réalisée devant le notaire. Attention ! Le paiement se fait soit par virement bancaire, soit par séquestre des arrhes.

En tout cas, pour éviter les arnaques, il serait plus judicieux de passer par des professionnels du métier qui connaissent très bien le marché de l’immobilier Espagne.