Une maison vous intéresse ? Pourquoi ne pas négocier ? C’est tout à fait votre droit. Comme le dicton le dit, « qui ne tente rien n’a rien ». Donc, si vous tenez à ce bâtiment, nous allons vous aider à convaincre le propriétaire à baisser le prix. Voici comment procéder !

Se renseigner sur le marché et sur le bien

D’un côté, vous devez vous renseigner sur la tendance du marché local. Faites un listing des biens mis en vente actuellement et de ceux qui ont été déjà vendus. Combien coûte le mètre carré dans le quartier ou dans la commune ? Les biens similaires sont vendus à quel prix ? Ainsi, vous aurez une estimation maison et obtiendrez une approximation du prix raisonnable pour la maison à vendre.

D’un autre côté, soyez malin ! Vérifiez depuis combien de temps le bien est-il mis en vente. Si c’est encore récent, vous risquez d’être déçu, car il se peut qu’il n’accepte pas par votre proposition. Dans le cas où cela fait déjà un bail, il y a de fortes chances qu’il baisse le tarif !!!

Trouver les bons mots pour convaincre

Même si vous n’êtes pas un bon négociateur, rien ne vous empêche de vous exercer chez vous. Dès la première visite, examinez attentivement chaque recoin de la maison à vendre pour détecter les défauts du logement : l’état du plafond, de la toiture, des fenêtres, des portes, de l’isolation, du carrelage, etc. Faites une seconde ou une troisième visite si c’est nécessaire ! Ensuite, listez tous les points faibles et souvenez-vous-en au moment de la négociation. Après que vous ayez en main des arguments convaincants, contactez le propriétaire. À ce moment-là, vous serez bien armé. Au moins, vous aurez quelques bonnes raisons d’inciter le vendeur à baisser le prix.

Ne pas se précipiter !

Effectivement ! Il ne faut pas montrer au vendeur votre enthousiasme et votre précipitation pour la maison à vendre. Sinon, gare à vous. Il n’acceptera aucune négociation. Prenez le temps de lui poser toutes les questions qui vous intriguent : depuis combien de temps le bien est à vendre, pourquoi il veut céder la résidence, etc. Bref, instaurez d’abord un climat de confiance entre vous avant de négocier. Soyez poli et respectueux. Et montrez que vous êtes quelqu’un de confiance et de sérieux. Par ailleurs, n’oubliez pas de visiter d’autres offres. Ainsi, vous ne risquerez pas de passer à côté d’une autre opportunité.

Quoi qu’il en soit, si vous voulez avoir une estimation maison, vous pourrez toujours demander l’avis d’une agence immobilière.